LUMINOTHÉRAPIE

LES LUNETTES PSIO : LA LUMIÈRE ET LE SON ... L'AUDIOCAMENT PAR EXCELLENCE

OSEZ L'EXPÉRIENCE

L'aphantasie et l'hyperphantasie

(Source : www.psio.com)

aphantasique-brain.jpg

Visualiser ou ne pas visualiser

Le champ de conscience reste un domaine peu étudié jusqu’ici.

Or il est essentiel de mieux comprendre comment fonctionne notre esprit.

Pourquoi me direz-vous ?

Tout d’abord pour commencer par mieux comprendre comment nous percevons la réalité objective.

Ensuite pour mieux pouvoir utiliser les programmes de développement personnel.

 

Le catalogue Psioplanet propose des dizaines de programmes de méditation ou de visualisation ou encore de relaxation. La plupart font appel à l’imagerie cérébrale.

Or, une découverte récente bouleverse ces méthodes d’entraînement à la relaxation ou à la visualisation. Il s’avère que certaines personnes ont une incapacité (ou une capacité réduite)  à évoquer des images mentales.

 

Une étude publiée récemment dans la revue Cortex, nomme cette condition « aphantasie » d'après le mot grec

« phantasia » utilisé par Aristote pour décrire le pouvoir de l'imagerie ou de l'imagination visuelle.

 

En 2010, Adam Z.J. Zeman de l'Université d'Exeter au Royaume-Uni et ses collègues ont mené une étude à ce sujet. Après que le journaliste Carl Zimmer du New York Times eut popularisé cette étude en la rapportant dans le magazine Discover, les chercheurs ont été contactés par plusieurs personnes qui se reconnaissaient dans la description de cette « cécité de l'imagination ». Certaines d'entre elles rapportaient que des membres de leur famille présentaient aussi le même déficit. C'est avec ces personnes que Zeman et ses collègues ont mené une étude plus approfondie.

 

L'aphantasie, comme son nom l'indique, caractérise « un défaut d'imagination » soit une incapacité à former des images mentales.

Lorsque vous êtes atteint de cette caractéristique, vous faites l'expérience d'une sorte d’incapacité à rechercher des données captées dans votre champs de conscience visuel : impossible de vous représenter un lieu, une personne, une scène, si vous ne l'avez pas devant les yeux en temps réel !  Il s’agit précisément d’une incapacité à se remémorer les données visuelles par la volonté. En effet, l'image mentale sert à fixer une idée, un concept ou une représentation dans votre esprit afin que vous puissiez l'examiner en détail pour résoudre un problème ou vous rappeler d'un détail.

C'est un processus tout à fait normal pour la plupart d'entre nous. Mais pas pour tout le monde !

 

Les personnes qui sont aphantasiques n’ont jamais réalisé qu’elles ne pouvaient avoir accès à des images mentales. Ils vivent naturellement sans avoir accès à ces données. Il faut noter qu’il n’y a pas encore eu assez d’études qui définissent exactement ce profil mental. Aussi , j’ai commencé à l’étudier sur plusieurs personnes dans mon entourage proche.

Lire la suite 

Disponible chez Osez le Bonheur :

  • En application au Centre, pour 30 minutes de détente et de paix, ou dans la continuité d'une rencontre avec Mireille, ou encore en combinaison avec un massage.

  • En location à la maison. (Idéal pour les utilisations thérapeutiques demandant l'utilisation quotidienne).

  • Vous pouvez également acheter les lunettes pour en profiter tous les jours et pour toute la famille. (Je vous conseillerai avec plaisir).

Les lunettes PSIO sont un complément merveilleux aux services offerts par Mireille.

Si vous souhaitez devenir ambassadeur vous aussi, contactez-moi.

L'utilisation des lunettes PSIO ne remplace en aucun cas un suivi médical.  Il en est un complément par excellence puisque utilisé en milieu hospitalier et dans les différents services de santé.  la Luminothérapie n'est pas un acte médical ou un diagnostic réservé aux praticiens de la médecine au sens du Code des Professions du Québec, ni n'incite à le faire.