Les rencontres avec maman, papa
et
bébé

ACCOMPAGNEMENT À LA NAISSANCE

Doula Bonheur

Cette nouvelle vie qui grandit, c'est une aventure merveilleuse qui se vit dans l'harmonie.

Une connexion entre maman, bébé et papa s'établit petit à petit, elle se construit et se renforce à chaque instant.

Pour votre meilleur et pour celui du bébé à naître.

Un accompagnement tout au long de la grossesse

Dès le moment où la future maman découvre qu'elle porte la vie en elle, une boule d'émotions l'envahit.

Que ce soit parce que le corps change et s'adapte ou que ce soit parce que la vie prend toute sa valeur, les émotions sont à vivre et à comprendre.

Je vous accompagne en relation d'aide et avec l'hypnose.

Un programme évolutif

Un programme d’accompagnement qui évolue en fonction des parents et de l’enfant.

Une Doula est formée pour accompagner les couples, les mères, les bébés.  Elle est à l’écoute et offre un soutien de qualité en tout temps, pour favoriser une connexion sereine et facile avec l’enfant que la femme porte. 

L’accompagnante est une amie, une confidente, un soutien, une alliée de taille tout au long du processus de la vie.

Il est intéressant de savoir ceci

Apprendre à s'accueillir

avant - pendant - après

pour bébé, pour maman, pour le papa

apprendre à s'adapter

Dès l’instant où la pensée de mettre au monde un enfant germe dans l’esprit des parents, dès le moment où la date de la naissance est connue, l’univers tout entier du couple est transformé.

 

De savoir que la vie se crée et qu’un enfant va venir composer une famille ou l’agrandir, la dynamique de l’un comme de l’autre, ainsi que celle des partenaires prend une direction totalement différente.

 

C’est durant ces mois de préparation que tout un panel d’émotions vient bouleverser les futurs parents et c’est normal.

Il s’agit du plus grand défi de toute une vie que celle d’avoir un enfant.

Les doutes, peurs, questionnements font leur apparition et il est important de leur accorder du temps et de l’attention.

Il est courant, encore aujourd’hui, de cacher ses émotions et d’en avoir honte.  Et pourtant, c’est grâce aux émotions que nous ressentons la vie !  Il n’y a ni bonne, ni mauvaise émotion. 

Il y juste une sensation à accueillir, pour ensuite prendre le temps nécessaire pour l’écouter, sans jugement, sans tabou.  En ma qualité d’accompagnante à la naissance, mais également de thérapeute en relation d’aide, je suis à même de vous recevoir, vous, dans votre totalité.  Le respect, l’écoute, la compréhension dont je fais preuve vont vous permettre, alors, de vivre l’expérience de la naissance, sans aucune résistance.

De plus, le jour de l’accouchement, les contractions, que j’appelle « vagues » devront elles aussi, être accueillies.  Si la résistance et la peur sont présentes, ceci créera des tensions inutiles, faisant ainsi obstacle au processus de l’enfantement.

Apprendre à respirer, à ralentir le rythme intérieur et à se retirer à l’intérieur de soi est une merveilleuse façon de vivre la naissance en symbiose avec son corps et avec l’enfant.

La communication dans le couple est importante.  Elle permet de se comprendre, d’anticiper les besoins et de savoir comment interagir ensemble. 

La communication avec les médecins, sage-femme, accompagnantes, est elle aussi, de première importance.  En effet, plus votre histoire, vos peurs, votre perception de ce qui est présent, vos désirs et vos besoins seront connus, plus ils seront rencontrés et nourris positivement.

Sachez qu’il s’agit de VOTRE accouchement et que VOUS avez le droit de demander ce que VOUS souhaitez le plus pour donner la vie à votre enfant.

C’est votre capacité à vivre votre moment présent qui fera de votre accouchement un moment merveilleux.

S’y préparer est en fait un acte d’amour infini pour vous, parents et pour votre bébé.

Il y a une partie précieuse dans ce moment qui ne se prépare pas, qui se vit pleinement … c’est toute la magie de l’instant qui peut avoir des milliers de couleurs différentes.  Et c’est dans cet instant que vous serez la femme, la mère, la nourricière, forte et sans l’ombre d’un doute de connaître votre pourvoir inné de donner la vie.

Construire votre confiance en vous, la nourrir, la conscientiser est une constance à créer.  N’oubliez pas que vous avez tous, en vous, des ressources intérieures, des forces, des expériences de vie, des connaissances sur lesquelles vous pourrez vous appuyer pour vivre ce moment de transition vers la vie à l’extérieur de l’utérus, la vie tout simplement.

Et pour bébé … Un passage qui demande une attention particulière et qui est souvent oublié : de la vie dans l’utérus vers la vie à l’air libre, toute une transformation, toute une transition pour un nouveau-né.  D’un état d’apesanteur dans le liquide amniotique, bercé par les allées et venues de sa mère, l’enfant est dans un environnement où les sons sont différents, estompés, étouffés, avec comme une résonance lointaine ; il ne voit ni la lumière, ni ce qui l’entoure, puisque son univers est clos.  Il n’est pas touché, ni caressé.  Il ne vit que dans son cocon, sécurisant et doux.

Pensez à tout ce qui l’attend dehors, l’espace sans limite, son corps si lourd, la lumière qui est forte, les gens qui le touchent, le frottement du tissu sur sa peau, le boire, ses propres pleurs, ….

Tout un processus pour la mère, tout un processus pour l’enfant.

Le père ou partenaire est quant à lui, le garant de la sécurité et du respect de ses deux êtres les plus précieux en ce moment de vie.  Il assure le rôle de gardien, d’aidant, de soutenant, d’encourageant, de rassurant.  Il vit également son lot d’émotions … les écoute-t-il ?

Voilà où vous conduira l’accompagnement de votre Doula, dans l’expérience enrichissante de la vie avec toutes les ressources nécessaires pour vivre pleinement ce merveilleux moment.

 

Et après, lors du retour à la maison, les doutes, les peurs de ne pas être à la hauteur, le premier sein, la routine et les tâches tout autour, la solitude, tantôt nécessaire, tantôt trop lourde et insécurisante.  La fatigue, les besoins non remplis, ces moments où déjà, la mère s’oublie ….

Un temps d’adaptation, un temps durant lequel le corps reprend sa forme et où les hormones du bonheur sont en baisse, un retour à la normale qui demande parfois de l’aide … le post-partum.  Le rôle de l’accompagnante est aussi d’être à l’écoute et de permettre aux parents de vivre le retour à l’équilibre neuf dans une transition sereine et douce.

Vous avez des questions, appelez-moi !

 

Mireille Magnée,

Experte en accompagnement émotionnel

Doula Bonheur QUANTIQUE

un processus inné

819 621 5157

 

© 2016 Osez le Bonheur - Mireille Magnée 

817, Avenue Forand - Plessisville G6L 2Y2 - Canada , Québec - 819-621-5157 - osezlebonheur@gmail.com

  • Facebook